QUAND ON EST CON, ON EST CON : LA RADIO DES CONS EST DANS L'AVEYRON, NE CHERCHEZ PLUS !

Publié le par Stella Vidal

REDIFFUSION
Ayant comme beaucoup de blogueurs sur O.B. un contrat de partenariat, je dois remercier la radio des cons qui, espérant jeter l’opprobre sur mon Blog a généré de nombreuses visites en mettant un lien ironique sur leur site. Grâce à eux, mon contrat pub devient intéressant.
Pourquoi cette radio fait-elle ça, vous demandez-vous, simplement parce que c’est une radio dite « libre » subventionnée par de l’argent public (notre argent), plus emplois aidés, qui est de tendance gauche à gauche extrême, et qui n’apprécie pas ma liberté de parole, crachant dans la soupe qu’on leur sert à mon avis sans trop de discernement.
 
La liberté pour eux : OUI, pour les autres NON.
 

C’est d’ailleurs toute l’idéologie de ces gens intolérants, bêtes et méchants.

 

Ils sont de vrais beaufs : ils méprisent, savent ce qui est bien et ce qui ne l’est pas, vomissent leur fiel en permanence jusqu’à ériger cette attitude en art de vivre. Ils tirent à vue, sans réfléchir, car eux se croient spirituels !


 

Ils ne changent pas, ils ne changeront jamais, ils s’érigent en système, l’antipathie transformée en robot, véritables logifiels, terroristes intellectuels : le bon goût c’est eux, le bon choix, c’est encore eux. Ils incarnent à merveille le petit franchouillard lambda, je l’avais déjà écrit dans un article, mais là vraiment, je suis obligée de constater qu’ils sont définitivement vraiment petits et cons.

 

Cons d’ailleurs comme le chantait Brassens, ça leur va si bien : « quand ils sont tout neufs, qu’ils sortent de l’œuf, du cocon, tous les jeunes blancs-becs prennent les vieux mecs pour des cons. Quand ils sont devenus des têtes chenues, des grisons, tous les vieux fourneaux prennent les jeunots pour des cons. Moi qui balance entre deux âges, je leur adresse un message : le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est con, on est con »…

 

Cette « équipe » d’imbéciles heureux, jeunes cons cornaqués par un vieux con, ont bien délimité leur territoire en pissant comme des chiens autour : ce sont les Descartes des chenils, ils aboient donc ils pensent, la gueule est pleine mais la tête est vide, le cerveau est lavé voire délavé, ça aussi je l’avais déjà dit à propos de certaines personnes d’extrême gauche, et pour eux, ça leur va comme un gant.

 
Oh bien sûr, vous ne les entendrez pas, ils émettent dans un rayon très limité, ce n’est pas RMC infos. Rassurez-vous, vous ne perdez rien. Ils ont un public restreint, prônent l’incivilité, la désobéissance civique en promouvant les faucheurs volontaires, de connivence avec les déjantés du Larzac, pro-palestiniens aveugles, antisémites et antiaméricains ils assurent la promo d’une association propagandiste oeuvrant dans ce sens, enfin bref…ils ont toute la panoplie des parfaits révolutionnaires à 2 balles. Pauvres ères !
 

Le 14 février 2008 entre 10 heures et 11 heures du matin, ils m'ont consacré un long passage d'émission citant mes noms et prénom, tout en finesse, comme des cons (qui plus est en infraction) que décidément ils sont plus que jamais !


Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog